Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des travaux de rénovation électrique ont été réalisés chez Mme X en mai 2019 et qui ont engendré une dégradation des murs. Dans un premier temps, par échange téléphonique, le bailleur avait refusé la remise en état des murs. Dans un second temps le bailleur a proposé à la locataire de faire intervenir l’entreprise d’électricité pour corriger les dégradations.

Ensuite il a fallu attendre juin 2020 pour qu’une entreprise spécialisée remette en état les murs dégradés par une nouvelle peinture et cela à la charge du propriétaire. Celui-ci a précisé que les travaux de réfection des peintures étaient acceptés car cela faisait 25 ans que la locataire y habitait et que l’association CLCV a insisté pour que le logement reste agréable à vivre.

Si des dégradations devaient arriver chez vous suite à des interventions, faites constater ces dégâts par un technicien du bailleur afin d’éviter le jour de l’état des lieux de sortie que vous n’ayez pas à payer des dégradations dont vous n’êtes pas la cause.

Tag(s) : #Logement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :