Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si l'on regarde les graphiques donnés par l'Observatoire départemental de l'environnement  de Vendée http://observatoire-eau.vendee.fr, la pluviométrie depuis le début de cette année se situe dans la zone d'année sèche. Ce constat doit nous amener à limiter au maximum notre utilisation en eau.

Voici quelques points d'attention que nous pouvons avoir dans nos logements et qui sont source d'économie en eau :

Les WC, les bains, les douches constituent 59% de la consommation en eau de chaque foyer en moyenne.

Les sanitaires : Un joint en mauvais état peut laisser écouler de 50 à 500 L d’eau par jour. Les petites fuites sont les plus négligées car une grosse fuite occasionne des dégâts chez vous et parfois chez vos voisins.

Les robinets :Plusieurs possibilités sont à votre portée :

L’entretien des têtes de robinets où le sable, les fines particules, la formation de tartre peuvent obturer le filtre.

L’hiver fait beaucoup de dégâts aux canalisations peu profondes ou sur le sol, les tuyaux, les robinets éclatent, lors du dégel l’eau s’écoule de façon importante.

L’eau qui a coulé, suite au gel vous sera facturée, dans la limite maximum du double de votre consommation habituelle, comme si vous l’aviez consommée. Elle sera augmentée du coût de l’assainissement et des taxes y afférant.

Le bon conseil : Vidanger et protéger le circuit qui est sensible au froid.

L’usage de vos robinets :Pendant le brossage de vos dents ne laisser pas couler le robinet, cela n’arrange que les prestataires Véolia, Saur,…

Les mitigeurs qui équipent vos lavabos, vos éviers gaspillent l’eau et l’énergie. Dans la mesure où vous n’avez besoin de quelques litres voir moins, repositionner la palette sur la position froid (à droite sauf cas contraire).

Privilégier les douches aux bains limite fortement la consommation d’eau et la production d’eaux usées tout en réduisant la consommation d’énergie. Jouez trois fois gagnant d’un seul geste !

Et aussi pour le jardin :

Le recyclage ou seconde utilisation : l’eau de lavage des légumes sera utile pour vos potées de fleurs (pas l’eau de cuisson des pommes de terre qui est un désherbant efficace).

Arrosage : jamais en pleine journée (matin ou soir). Prendre des conseils auprès de jardiniers afin de connaître les besoins en eau des différents légumes et la méthode d'arrosage la plus adaptée;

L'installation d'un système goutte à goutte : acheté en jardinerie ou confectionné par vos soins, il apporte l'eau nécessaire aux légumes sans gaspillage.

La mise en place d'une cuve de récupération d'eau de pluie limite les consommations d'eau du robinet ou du puits.

En étant attentif à vos consommations d'eau dans la maison et au jardin, vous économisez quelques litres d’eau et contribuez à préserver la qualité de notre environnement.

Tag(s) : #Santé & Environnement